Qu’est-ce que la Gestalt ?

La Gestalt-thérapie, du mot allemand “Gestalten”, donner forme, s’inscrit dans la filiation de plusieurs courants de pensées : psychanalyse, Gestalt-théorie, phénoménologie, existentialisme, humanisme…

Psychothérapie se pratiquant en scéances individuelles en face à face et dans les groupes de thérapie, la Gestalt-thérapie ou du moins des concepts gestaltistes sont proposés dans le cadre du développement personnel, du coaching, de l’éducation, du champs médico-social ou encore des entreprises.

La Gestalt-thérapie a été concue par Friedrich Salomon Perls (1893-1970), neuropsychiatre et psychanalyste d’origine juive allemande, émigré aux Etats Unis à 53 ans, via l’Afrique du Sud où il exerça durant 12 ans. C’est en 1951, à New-York que naît vraiment la Gestalt-thérapie avec la parution de “Gestalt-therapy”. Ce livre fondateur contenant les concepts essentiels de ce nouveau courant, fut rédigé par Paul Goodman (1911-1972), philosophe et écrivain de la mouvance libertaire nord-américaine et qui fut également l’un des penseurs de la Gestalt-thérapie. En 1952, Perls ouvre le premier institut de Gestalt à New York avec un groupe fondateur dit “groupe des 7”, auquel participe sa femme et collaboratrice influente, Laura Perls (1905-1990), psychanalyste et docteur en psychologie (Gestalt psychologue).

En France, la Gestalt-thérapie a été introduite à la fin des années 70 par des thérapeutes formés aux Etats-Unis. Elle se développe durant les années 80 avec la création de plusieurs écoles et instituts de formation. La Société Française de Gestalt est créée en 1981 à l’initiative de Serge Ginger, Jean-Marie Robine et Noël Savathé.

L’originalité de l’approche gestaltiste rééside dans l’attention qu’elle porte à ce qui se passe dans l’humain “ici maintenant”. Elle s’attache à ce qui s’exprime aux plans cognitifs, affectifs et corporels de la personne. Dans la relation thérapeutique, elle privilégie la prise de conscience, l’expression et la mise en acte des difficultés, chacun pouvant ainsi identifier les mécanismes répétitifs, les peurs, les préjugés… qu’il porte afin d’expérimenter ensuite d’autres manières d’être.

La gestalt est utilisée tant pour évoluer dans des difficultés personnelles que dans le monde du soin psychiatrique, du médico-social, de l’éducatif et dans le monde de l’entreprise par le caoching et le management.

powered by scolana - Logiciel de gestion administrative d'établissements scolaires